Clean Processes

CLEAN PROCESSES – Qu’est ce que c’est ?

La catégorie « Clean Process » contient quatre éléments : le Clean Language, la Modélisation Symbolique, le Clean Space, et l’Emergence Cognitive.

Ils ont en commun le travail de David Grove. Il a été d’abord un « thérapeute des métaphores », et ensuite un explorateur des « small worlds », des systèmes auto-organisants, et de l’émergence cognitive. Son travail s’achève avec « the power of six » (puissance six). La Modélisation Symbolique est l’œuvre de Penny Tompkins et James Lawley, qui ont modélisé David Grove lors de ses débuts en Clean Language et Métaphore, puis ont développé leur propre approche sur la base de la discipline de Modélisation.

Ce qui relie profondément ces processus est un engagement à développer une méthode « Clean » pour faciliter l’autre dans les domaines de la thérapie et du coaching. Ceci présuppose que le client, lorsqu’il entreprend ce voyage dans son espace intérieur, va subir aussi peu d’interférence que possible de la part du facilitateur. L’intention est de faciliter la connaissance que le client peut acquérir de lui-même par l’intérieur. Ceci implique qu’il sera protégé des explications, des réactions émotionnelles, des interprétations intellectuelles et des conseils qui lui arrivent des autres- si bien intentionnés qu’ils soient !

Les « Clean Process » se réclament des traditions suivantes :

Client-Centred Therapy de Carl Rogers, et le Rêve Eveillé/ Focussing d’Eugene T. Gendlin (pour le Clean Language et les Métaphores Thérapeutiques)
La Modélisation PNL (plus d’autres références citées ici) pour la Modélisation Symbolique
Small Worlds/Tipping Point/Malcolm Gladwell (pour Clean Space)
Six Degrés de Séparation/les Nombres Fibonacci (pour l’Emergence Cognitive)
A ces traditions, David Grove a ajouté :

Le Clean Language : un ensemble de 7 à 9 questions qui ne vise pas le contenu mais qui dirige l’attention du client vers ses propres mots pour permettre à ses métaphores, ses sensations, ses images et ses gestes d’exprimer la signification qu’il donne à l’expérience qu’il est en train de vivre.

La Modélisation Symbolique : une utilisation spécifique du Clean Language qui permet à un client de modéliser lui-même sa propre expérience, de percevoir les patterns dans sa structure, et d’accéder aux ressources qui vont lui permettre d’atteindre un objectif désiré qui apportera une amélioration de son vécu actuel.

Le Clean Space : L’utilisation d’un tri par localisation dans l’espace pour faire émerger « devant les yeux du client » un réseau d’informations, ce qui permet aux perspectives différentes de se connecter et de révéler de nouvelles solutions et possibilités par rapport à des problématiques qui préoccupent le client dans sa vie.

L’Émergence Cognitive : Jusqu’à quel point le facilitateur peut s’abstenir de diriger le processus du client ? David Grove a trouvé des réponses passionnantes sous forme d’algorithmes mathématiques, surtout concernant le nombre « 6 ». Ceci l’a relié aux recherches centrées sur « six degrés de séparation » et sur les « small worlds ».

Formation
Réservation
Evénements Annuels